Moussa, Paris

September 11, 2016

 

Il fait un froid de canard à Paris et vous marchez dans la rue avec vos amis (visualisez mentalement "La Marche de l'Empereur") à la recherche d'un endroit pour vous remplir l'estomac au chaud, vous jetez un œil à gauche, ce n'est vraiment pas terrible, devant c'est bien trop cher et à droite c'est plein à craquer... sauf qu'il y a ce type là-bas qui vous alpague directement sur le trottoir, sans agressivité ni insistance, mais avec son énorme sourire, sa tchatche, sa positive attitude et ses solutions à tous les problèmes !

- Il fait froid, il n'y a pas de place à l'intérieur.
- Mais si, mais si, venez, on va vous faire une place !
30 sec après, et quelques tables et chaises déplacées, vous voilà installés au chaud à l'intérieur,
 

Vous regardez la carte, pensant à ce que vous allez bientôt commander à manger tandis que lui est désormais passé aux crêpes générant au passage des volutes de fumées très photogéniques. Moussa est né en France avant de partir alors qu'il n'avait pas encore un an au Mali d'où sont originaires ses parents. De retour à l'âge de 14 ans, il a toujours travaillé dans la restauration et n'a jamais regretté cette destinée.

 

A 29 ans, son quotidien n'est pas des plus reposant sur le papier et laisse peu de places aux loisirs, il travaille ainsi 7 jours sur 7 entre les restaurants de Censier, Rivoli et Pereire pour la petite chaîne de Snacks qui l'embauche ; on le retrouve à la cuisine, au ménage, aux crêpes, au service et sur le trottoir mais lorsque vous le questionnez, sa réponse est limpide : "la vie est belle ! J'ai un toît et un travail!». Il est heureux de son sort Moussa, tout sauf un cliché parisien, et on ne s'en rend pas toujours compte mais c'est un réel atout dans son métier que cette énergie positive déployée.

Please reload